Que savoir sur le fioul ?

 

Cette page n'est pas un cours de chimie, elle n'est que le constat des faits rencontrés sur chantier et d'échanges avec d'autres professionnels du chauffage.

Comment votre fioul peut-il se "salir" dans votre cuve ?

A chaque fois que votre cuve se vide, il se forme un phénomène de condensation sur les parois internes qui se concrétise par la formation de gouttelettes d'eau. C'est le même principe qu'une bouteille d'eau à moitié vide remise au réfrigérateur.
Ces gouttelettes, en tombant dans votre fioul, précipitent des boues qui vont s'accumuler dans le fond de votre cuve.
Cet "encrassement" se traduit par un colmatage répétitif de vos filtres et l'arrêt intempestif de votre chaudière. Souvent, la solution la plus utilisée est de remonter la crépine de quelques centimètres (solution qui ne règle pas le problème de fond).

Ne laissez jamais une cuve plastique directement sous la lumière du jour (même à travers une fenêtre). Les UV favorisent l'apparition de bactéries. Une autre action qui favorise l'apparition de boues est le fait de mélanger du fioul ordinaire avec du fioul premier.

 

Informations pratiques :

Lors d'une installation neuve ou suite à un nettoyage, demander à votre chauffagiste d'installer la nouvelle crépine au fond de la cuve.
Les boues ne se formant pas par paquet de 10 litres, l'aspiration de très faibles quantités d'humidité gardera votre cuve la plus propre possible sans contrarier le bon fonctionnement de votre chaudière.
Evitez, dans des cuves ayant des renforts intérieurs, des crépines à flotteurs qui pourraient rester accrochées à l'un des renforts lors du remplissage de la cuve.